Ça coince dans les rouages

P1020803.JPG, juin 2020Le Soleil sera resté carré à Mars du 10 mai au 7 juillet, une bien longue période qui peut commencer à se faire sentir: raideurs, tensions, cauchemars, eczéma, asthme et allergies, rejet, fatigue générale... avec des bulles de joie soudaine, d'action efficace, de désir. En ce moment, temps de fièvre: il fait bon mais le vent est frais et sec comme un frisson. Sur des organismes déjà affaiblis par les grands changements en cours dans le monde, et par une année exceptionnellement tendue, cela peut être sensible, même si on est jeune.

P1020638.JPG, juin 2020Petits remèdes de saison:
- comme toujours: la tendresse, les câlins, les massages, le contact qui manque tant à toutes ces peaux privées de douceur pour les ramener à la félicité du corps et y dissoudre les tensions
- la contemplation de la beauté à l'oeuvre dans la nature et sur les visages
- la contemplation du ciel ou du lointain, très sous-estimée dans ses effets, et pourtant antidote naturel de l'omniprésence des écrans et de la sensation de rétrécissement dans la poitrine
- les fruits acides et rafraîchissants: cerises (et leur cueillette qui demande de lever les bras), framboises, fraises, et les tiges de rhubarbe
- les postures avec les bras levés, comme l'arbre, ou la peinture du plafond, ou les étirements arrière, ou les cueillettes dans les arbres, comme les plantes qui s'étirent vers la lumière
- les gelées, les aspics, les bavarois, l'orgeat...
- si nécessaire, pratiquer quelques jours une diète sans sucre et sans céréales ou autres sucres lents.
- shanka prakshalana est également possible: associée à 5 postures de yoga qui ouvrent les sphincters de la digestion, l'ingestion d'eau salée jusqu'à un nettoyge complet du tube digestif. A pratiquer sous la direction de quelqu'un de compétent uniquement.

P1020811.JPG, juin 2020 Tarte à la rhubarbe et à la rose
Les grands cuisiniers se fournissent en rhubarbe paillée pour qu'elle rougisse, mais il est peu probable que vous y ayez accès. Et pourtant la rhubarbe de la photo est bien rouge: elle est cuite au four!
Ingrédients:
- pâte sablée: 1 1/2 tasses de farine de blé, 1/2 tasse de poudre d'amandes ou 1/4 amandes et 1/4 farine de tilleul, 1/2 tasse de beurre, 12cl d'eau de rose, 2 c. à soupe de sucre
- crème: 3 c. à soupe d'amidon de maïs, 40cl de lait cru, 2 c. à soupe de sucre, 1 bouchon d'amande amère, vanille, 1/2 c. à café d'agar-agar
- rhubarbe: 1 c. à soupe de beurre clarifié, 4 tiges de rhubarbe, 3 c. à soupe de sucre

Préparation: couper la rhubarbe en tronçons. Les placer sur une plaque, saupoudrer de sucre, placer le beurre au centre. Laisser rôtir et rougir au four à 180°C, pendant 20 à 30 mn.
P1020612.JPG, juin 2020 Pendant ce temps, préparer la pâte sablée en mélangeant tous les ingrédients secs, puis le beurre et enfin l'eau de rose. Ajouter l'eau manquante pour former une pâte qu'on ne pétrit pas. Etaler la pâte et la poser dans un moule de 24cm. Piquer et passer 30mn à 180°C.
Fouetter le lait avec le reste des ingrédients puis amener à ébullition en fouettant jusqu'à une consistance crémeuse. Laisser prendre et refroidir.
Verser la crème sur la pâte. Quand la rhubarbe est tiède, la poser à la cuillère uniformément sur toute la crème. Décorer éventuellement avec de la pistache crue pilée. Pour une décoration plus soignée, vous pouvez couper la rhubarbe en longues lanières que vous entrecroiserez comme de la vannerie.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet