Traduction très libre d'une prière tibétaine

Telle son enfant, je me prosterne devant le guide de lumière, mon âme éveillée
Une petite humaine dans l'eau et la lumière A elle je dédie mes pensées, mes paroles et mes actes
Puissent-ils me mener au bienheureux état de l'intime union
Libre de secrets et de jugement, je me confesse en sa lumière
Veillant je contemple l'inconnaissable immensité
Je m'émerveille en sa splendeur
Puisse-t-elle ébranler les murs de mon esprit
Puissent éclore les fleurs de la connaissance
Puissé-je atteindre la sécurité de sa paix
Puisse-t-elle rayonner toujours dans le palais des arcs-en-ciel

L'illusion des pensées vertueuses s'efface en l'inconnaissable immensité

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet