Sirop des 4 fruits pectorauxSirop des 4 fruits pectoraux
Faire tremper des jujubes (on en trouve chez les iraniens), des raisins secs, des figues sèches et des dattes en les couvrant largement d'eau. Le lendemain, ajouter le même volume en eau et amener à ébullition. Laisser bouillir à feu doux une petite demi-heure puis filtrer en gardant les fruits d'un côté et le bouillon de l'autre. Passer les fruits au presse-purée ou à la centrifugeuse et remettre le jus à cuire avec l'eau de cuisson. Laisser réduire jusqu'à une consistance sirupeuse et mettre en bouteille.
A consommer avec éventuellement du citron, voire du poivre, en cas de toux sèche, dans du lait (végétal) si besoin, sinon avec de l'eau chaude ou froide.
On peut y ajouter un peu de gomme arabique pour une version plus tonique.
Plus approprié que la mélasse du tome 1 pour les personnes un peu "sèches".

Sirop de radis noir
Couper un gros radis noir en tranches que l'on intercale avec du miel dans un récipient qui ferme, de préférence en verre ou porcelaine. Au bout d'une nuit ou 12h, on peut ouvrir et enlever les tranches pour consommer le sirop. 1 c. à soupe à jeûn.
Excellent en cas de toux sèche, ou grasse, de constipation, de colère, de problèmes de foie et vésicule biliaire...

La compote de pruneaux, accompagnée de panna cotta, éventuellement au lait végétal, est aussi un déliceux remède à la constipation, premier signe de déséquilibre des souffles. Le thandaï également, dont on peut se nourrir exclusivement.