Le programme peut être sujet à des changements de dernière minute, comme d'habitude.

Août
Reprise des ateliers de pranayama du mercredi, le 28: de 18h à 20h. Gratuit pour les membres de l'association. 5€ en insciption temporaire sinon. Me contacter avant au 06 62 38 09 85 pour participer.

Septembre
Shanka prakshalana ou nettoyage complet du tube digestif, le 7 septembre, à travers la pratique de postures de yoga associée à l'ingestion d'eau salée, sur Paris. Arrivée à 9h, départ à votre convenance après 15h. Cette pratique permet de dégonfler, de décrisper, et d'éliminer les trois humeurs accumulées à la fin de l'été. Elle est en revanche déconseillée aux hypertendus, et aux personnes adeptes d'hydrothérapie du côlon ou de l'ingestion d'huiles essentielles.
Si vous n'êtes pas membre de l'association, une cotisation temporaire de 5€ vous sera demandée.

Atelier de cueillette et préparation collective de la mélasse, du 27 au 29 septembre. La fameuse mélasse bonne-à-tout, ou presque, demande beaucoup d'ingrédients issus de cueillette, et de temps de préparation. C'est toujours plus joyeux et fécond de la préparer à plusieurs! Chacun repart avec son grand pot.

Octobre
Stage de cueillette et perception des plantes, du 11 au 13 octobre. La connaissance vraie provient de l'immersion ou de l'imprégnation. A travers la mise en condition du yoga nidra, je vous propose de faire l'expérience de l'imprégnation de plantes et de la connaissance toute personnelle, étonnament pertinente, qui en découle.

Cure des Orionides, du 25 octobre au 3 novembre, dans un gîte en moyenne montagne. La cure est en milieu fermé jusqu'à l'avant-dernier jour. Elle permet de se purger des vieilles colères, tensions, raideurs, amertumes, excès d'émotions ou de douleurs (conséquences d'opérations)... et de redonner du moelleux et de la plénitude aux organes pour l'hiver, grâce à l'ingestion de ghee en quantité progressivement plus importante. On en sort "libéré, délivré...".

Novembre
Jeûne alterné ou "pratique de la générosité" du 15 au 24 novembre, dans un gîte en moyenne montagne près de Mulhouse.
La pratique du jeûne alterné est issue de la tradition tibétaine. Il y a 24 ans j'en faisais pour la première fois l'expérience pleine de félicité en monastère, pendant 17 jours. C'est également un moyen de se soigner de maladies, psychologiques et physiques. La consommation de repas permet de stimuler le feu digestif pour transformer les éléments non digérés (matières, émotions) au lieu de sécher le corps.
Il se pratique par périodes de deux jours: le premier jour, le petit-déjeûner et le déjeûner sont consommés normalement, puis plus que des liquides jusqu'à la tombée du jour. De la tombée du jour au surlendemain après la première session du petit matin, plus de liquide, ni nourriture, ni parole. Le jeûne est rompu par une préparation adéquate en très petite quantité pendant le rituel du petit matin. Dans la journée, quatre sessions de 2 à 3h, selon la capacité des participants, font alterner chant rituel, étirements et exercices physiques relativement intenses.
Le chant met le corps en vibration, l'activité stimule les éliminations physiques et psychologiques, les visualisations ouvrent l'âme et le coeur. Le silence permet d'entendre les murmures de l'âme et de l'univers, occultés la plupart du temps par notre incessant discours intérieur. Le rapport à la nourriture change souvent fortement, le corps s'assouplit beaucoup, les obstacles intérieurs se lèvent.

Stage de vannerie du 29 novembre au 1er décembre, en Touraine.
Seulement 5 places. Fabriquer soi-même ses paniers, corbeilles, meubles, boîtes, nasses... sur mesure, avec de l'osier, guidé par un maître vannier. Le début d'un travail passionnant, sur des matériaux qui peuvent être un jour le fruit de récoltes sauvages, renouvelées chaque année par la nature.

Edition et envoi du tome 2 de "Savourer le chant des saisons", fin novembre.

Décembre
Cure de régénération du 1er au 14 décembre, à travers les 5 traitements principaux, en trois phases. Elle permet de nettoyer complètement le corps et les émotions, ouvrant la porte à la voie du coeur et à notre vraie nature sous les masques. Pendant la première phase, on met en circulation les "toxines", et on élimine les excès, à travers oléation interne et externe puis purge en deux temps. Dans la deuxième phase, on comble les déficits d'énergie, à travers lavements, massages et traitements de la tête. Dans la dernière phase, on stimule le feu digestif pour revenir à l'équilibre après les bouleversements qui ont précédé: c'est la phase de régénération.
Il y a toujours des moments difficiles... accompagnés, et le moins longs possibles, mais pour faire la cure, il faut déjà l'accepter. 14 jours, c'est très court. En Inde, on parle plutôt de 21 voire de 40 jours.