Voici le fruit d'une réflexion commune entre Florence Pomana et Florence Ponceau, sur la saison traversée, et comment la vivre pleinement et sans résistance dans une pratique de Yoga, et dans le quotidien, soutenu.e.s par cette pratique.

L'idée est de pouvoir pratiquer cette séance dehors, par tous les temps. Bien sûr vous pouvez aussi la pratiquer à la maison, mais alors de préférence dans une salle non-chauffée, afin de vous relier à votre chaleur interne et d'éveiller la joie qui se trouve logée quelque part, en chacun de nous.

Cette pratique se prête à toute interprétation:
avant de la mettre en place, quelques échauffements articulaires de votre connaissance (type pawanmuktâsana ou inspirés du chi kong, ou autre);
elle peut être mise en place tout d'abord comme un enchainement fluide, au rythme du souffle; il est possible de choisir de répéter certaines séquences de 2 ou 3 postures plusieurs fois avant de passer à la suite; puis il est possible de s'arrêter dans certaines postures, de les maintenir (sthira) en allongeant le souffle pour atteindre petit à petit votre espace intérieur (sukha); pour les plus aguerri.e.s enfin, les bandhas peuvent être appliqués lors du maintien des postures.

Sous certaines postures, vous trouverez des variantes peut-être plus accessibles pour qui souffre du dos, d'hypertension ou de problème de coeur.
Aussi, si vous avez un quelconque doute entre la compatibilité de votre état de santé et la pratique n'hésitez pas à laisser un commentaire avant de pratiquer afin que nous puissions vous conseiller.
004.jpg