Après un plongeon salutaire dans le froid, l'atmosphère va passer de l'hiver au printemps en parfois 24h cette semaine et, si une ouverture du coeur explosive est à prévoir, la remontée peut aussi se traduire par gastro, nausées, douleurs, cauchemars, grognons, maux de tête, problèmes ORL...
Dès mercredi, il est probable que l'appétit soit en berne, voire dès aujourd'hui ou mardi, le corps anticipant le temps à venir. Pas besoin de se forcer: le plus facile est de jeûner pour passer le changement en douceur, de préférence avec beaucoup d'activité physique, afin de ramener l'énergie dans le corps. Eviter complètement les écrans pour deux ou trois jours également. Les souffles étant perturbés, nos pensées le seront aussi, de même que notre circulation, alors pas la peine d'essayer de se concentrer non plus. Ouvrir plutôt son coeur et son esprit à l'irruption printanière.
Rapidement les premières herbes sortiront de terre, surtout dans le Sud. Il sera temps après le jeûne de se nourrir des pousses et des salades sauvages offertes par les cueillettes... ou les marchés. En plus des saveurs amères et purgatives des verdures, la saveur astringente de la bière, ou des farines rôties, peut nous aider à raffermir notre corps dans la présence. Ainsi que le régime de Carême...
A la découverte d'un printemps fusée!