Toujours en attente de publication au J.O. des nouveaux statuts, bureau et siège social de l'association, nous sommes cependant heureux d'annoncer que l'association a trouvé un "terrain de jeu" où faire l'expérience des savoirs manuels, de la cueillette sauvage, de l'"agriculture sauvage"... et de beaucoup de restauration de bâtiment, à partir de savoir-faire traditionnels, à proximité relative de Paris.
C'est son trésorier actuel qui le lui fournit: un domaine de plusieurs hectares de forêt, un peu de prairie, un étang, de nombreux bâtiments... où favoriser la fécondité et la vie.
Donc, dès que ce sera possible, et au début pour les plus courageux, compte-tenu des conditions spartiates d'hébergement pour le moment, des stages y seront organisés, pour lesquels je serai en cuisine. Calendrier à suivre dans les prochaines semaines. Seuls les membres de l'association pourront y participer, pour des questions d'assurance. Le premier sera sans doute la fabrication de briques et de tuiles à partir de l'argile local, avec un maître potier.

Parallèlement, j'envisage la publication du tome 4 à 250 exemplaires, au lieu de 500, en espérant que cela permette d'avancer avec la somme déjà collectée. Il manque en effet encore 1400 € environ pour atteindre les 500 exemplaires. Les réfections nécessaires sur le domaine pour la tenue de stages et de cures seront, au début, financées par la vente des prochains tomes de "Savourer le chant des saisons", ce qui permettra à l'association de prendre des parts dans le domaine.

Il reste aussi des exemplaires du tome 1... Merci à tous de vos participations et de vos actions pour diffuser tout cela autour de vous. J'espère vous retrouver bientôt sur place, dans l'action!

Et un rapport d'expert, signalé par Luc, puisqu'il faut en passer par la science pour démontrer des évidences, sur les "bienfaits" fictifs de la chasse.