L'oignon serait, paraît-il chez mes amis indiens, né de la sueur tombée sur terre des Asura se battant avec les dieux pour la possession de l'amrita, le nectar d'immortalité. A ce titre il est de mauvaise réputation chez les yogis et interdit de consommation pour nombre de rituels, tandis que pour d'autres, ceux des divinités courroucées, il est obligatoire.
Disons que lors des situations de transformation, quand le feu monte et brûle, il peut être très utile: pour apaiser l'inflammation du nez dans la rhinite et certaines migraines, ou celle des yeux, celle des urines sombres...après une soirée bien arrosée, au déclenchement de fortes pluies, pour les activités combatives...ou au moment des saints de glace et autres traversée de queues de comètes.
En ce moment, ça tombe bien, il est de saison, tout menu, tout neuf, tout blanc, et il se marie particulièrement bien avec la crème, comme dans la flammekueche.

Flammekueche
Ingrédients: farine, eau, ghee, oignons, crème, quelques lamelles de fromage de chèvre ou de tomme, un peu de verdure
Préparation: faire une pâte avec la farine, l'eau, un peu de ghee et de sel, comme pour une chapati. Etaler la pâte dans un moule ou à plat sur une plaque.
Faire revenir dans du ghee suffisamment d'oignons pour couvrir la pâte d'une couche uniforme. Etaler les oignons légèrement dorés sur la pâte. Verser par-dessus de la crème liquide ou étaler de la crème fraîche. Ajouter quelques lamelles de fromage pour le goût, ou des pousses d'épinards. Saler et poivrer.
Cuire à four chaud (200° environ) pendant une demi-heure, selon la cuisson désirée. Déguster bien chaud en apéritif, ou en plat avec une salade.

Guacamole aux feuilles de printemps
Ingrédients: une poignée de feuilles de violette ou de jeunes feuilles de tilleul, 3 avocats mûrs, 3 petits oignons nouveaux, sel, poivre, le jus d'un gros citron, un trait d'huile.
Préparation: mixer le tout plusieurs minutes jusqu'à une texture uniforme.
L'oignon est particulièrement utile pour nettoyer les yeux et le nez quand il est cru, quitte à mettre son jus directement dans les yeux ou le nez... ou manger un guacamole.

Soupe à l'oignon et au gingembre
Ingrédients: 5 gros oignons, 1 doigt de racine de gingembre ou une branche d'angélique fraîche, ghee, sel, poivre, 1 tasse de vin blanc, 3 feuilles de laurier, 3 carottes, 1 branche de céleri, thym frais, pain, fromage fondant.
Préparation: émincer finement les oignons, éplucher et râper le gingembre ou émincer finement l'angélique. Faire blondir les oignons dans un peu de ghee à feu doux, puis ajouter le gingembre ou l'angélique, et laisser revenir quelques minutes encore. Déglacer avec le vin blanc, ajouter la feuille de laurier, les carottes en tronçons et la branche de céleri ainsi qu'un litre d'eau. Laisser mijoter à feu doux et à couvert en remuant de temps en temps jusqu'à une bonne odeur et une consistance idéalement liée (jusqu'à deux heures). Retirer l'angélique s'il y a lieu, les carottes et le céleri.
Cueillir des sommités de thym fleuri (en ce moment) dans le pot ou le jardin. En garnir quelques tranches de pain au fromage et passer au four pour gratiner. Servir sur la soupe.
Le fromage fondu est important: lui aussi est un remède aux rhinites et autres inflammations sèches de la tête. Si on en mange, on peut ajouter pour un bouillon plus riche un os à moelle.

Confit d'oignon
Ingrédients pour 4 personnes : 4 oignons rouges, mélasse de grenade, 1/2 c. à soupe de miel, 1/4 de tasse de vinaigre (de sureau si possible), 1 c. à soupe de raisins secs, 1 c. à café de graines de fenouil (optionnel).
Préparation : éplucher et émincer les oignons, puis les faire suer dans du beurre clarifié jusqu 'à évaporation complète du jus à feu doux. Ajouter le miel, le fenouil et les raisins, et déglacer au vinaigre de sureau avec un trait de mélasse de grenade puis faire réduire à nouveau à feu moyen en remuant souvent. Saler au goût et mettre en bocal ou servir.

Tarte à l'oignon
Ingrédients: 4 gros oignons, 100g d'amandes entières mondées ou non, 20cl de crème, sel, poivre, 1 branche d'angélique fraîche ou le zeste d'un citron, pâte brisée, ghee
Préparation: monder les amandes à l'eau bouillante si nécessaire et réduire en purée en ajoutant petit à petit la crème fraîche. Emincer finement les oignons et les faire blondir dans du ghee avec le zeste ou l'angélique. Etaler la pâte brisée dans un moule à tarte. Couvrir des oignons dorés et parfumés, puis de la crème aux amandes. Saler, poivrer. Passer au four 30mn, à 200° environ. Servir tiède avec un vin de mai à l'aspérule et une salade sauvage.