DSCF5575.JPGLes températures ont fraîchi et il reste à peine quelques jours pour cueillir les feuilles de pêcher nécessaire au rinquinquin. Quand on veut qu'il vieillisse bien, on les cueille après le 15 août et la récolte des pêches, et avant le 15 septembre... On en met deux poignées, après les avoir essuyées, dans un litre de bon rosé de Provence, avec 1/2 tasse de sucre blond ou 3 cuillerées à soupe de miel de lavande, et on laisse macérer deux semaines. Comme les fleurs et les fruits, les feuilles ont des propriétés laxatives et adoucissantes. Au moment où la fraîcheur naissante permet au corps de relâcher les souffles et la chaleur accumulés pendant l'été, la pêche infuse sa douceur dans notre corps.  A déguster à jeûn le matin par temps frais et humide, quand on a du mal à se réveiller, ou dilué, avec des feuilles de menthe et des pêches macérées en morceaux, par un après-midi radieux d'été indien qui emporte le coeur dans l'immensité, en écoutant "Are you?" de The Soil & The Sun.(lien dans la colonne de droite)
On peut aussi faire provision de bsissa, comme déjà évoqué. Faire rôtir 300g d'orge dans une poêle à feu doux jusqu'à une belle couleur marron. Puis, faire de même avec 100g de pois chiches et 1 c. à soupe de graines de lin. Eteindre le feu et placer dans la poêle chaude 50g de graines d'anis vert, 50g de graines de fenouil, et 50g de graines de coriandre. Passer le tout au moulin pour obtenir de la farine. Mêler la farine obtenue avec 100g d'un mélange de fruits secs locaux (noix, noisettes, raisins, pommes, épine-vinette, amandes...) et repasser au moulin.
 A consommer cuite dans le lait ou le bouillon pour être bien nourrissante par temps frais et humide, avec éventuellement du miel ou de la mélasse de raisin ou de pommes, en petit-déjeuner quotidien; pétrie avec du beurre clarifié et du miel, découpée en losanges luisants, et croquée comme un gâteau avec un thé ou une tisane pour être stimulante et énergétisante, par temps ou climat sec et chaud, lors de voyages ou de randonnées; cuite avec un peu d'eau ou de bouillon, et salée... Elle peut aussi constituer la base d'une mono-diète purifiante et délicieuse, avec un peu de poivre, qui permettra de relâcher chaleur et sécheresse de l'été sans excès de flamboiement, pendant les derniers jours de rétrogradation de Vénus (jusqu'au 6 septembre).