photo publiée dans Le Figaro
Certains d'entre nous ont pu se sentir ces trois derniers jours inhabituellement peu en appétit, voire nauséeux, et nous avons tous ressenti la baisse brutale des températures, en contradiction avec le temps de la nouvelle lune, qui annonçait un mois d'été indien.
La Terre passe en ce moment, entre le 6 et le 10 octobre, dans le nuage des Draconides: pluies d'étoiles filantes, exceptionnelle cette année, et refroidissement généralisé étaient donc à prévoir, comme nous l'avait expliqué mon professeur Philippe Cougnot il y a déjà 15 ans de cela. Et en effet, les périodes de passage régulier de la Terre dans des queues de comète correspondent traditionnellement à des temps consacrés au jeûne, comme lors des éclipses et autres phénomènes susceptibles de perturber l'atmosphère. Mais nous ne traversons les Draconides que tous les 6 ans 1/2, une fréquence aléatoire donc dans le calendrier...
Si on se sent peu en appétit, les pensées perturbées, l'enthousiasme dans les chaussettes, ne pas hésiter à jeûner, ou à consommer moins de protéines animales et de produits frais, et regarder les étoiles filantes dans la nuit...être tout petit devant le ciel immense et ses feux d'artifices de millions d'années, cela purifie sans effort...

Prochaines dates pour Paris: 15 octobre, 12 novembre, 26 novembre, 10 décembre.