Après les Saints de Glace, l'été est arrivé. Il est temps de changer notre alimentation et nos modes de vie en douceur pour épouser les forces de la Nature. Le tapis vert a grimpé en hauteur jusqu'à concurrencer notre humaine hauteur, nous sommes presque enfouis par cet élan vers le soleil du solstice. "Un petit val qui mousse de rayons" juillet_2009_005.JPG

Elan d'inspiration, de création, d'échanges: ceux de l'air dans les poumons, ceux de l'amitié, ceux de l'esprit qui se partage, se diffuse, s'ouvre, batifole comme le papillon, bourdonne d'activité incessante comme les insectes qui se multiplient, chante comme les oiseaux...Nos corps traversés de cet élan vers le très haut se tendent, perdant parfois leur moelleux, et le chemin vers la lumière peut être entravé par un noeud dans la gorge, fait de chant retenu. Il n'est plus temps pour les régimes et les efforts physiques, mais bien pour la douceur, qui nourrit ces envols en protégeant notre humanité,
Libérer la parole et le chant, paroles d'amitié dans la fraîcheur des maisons et des berceaux de fleurs, chant quotidien pendant les travaux domestiques répondant au chant de l'oiseau. Le corps est bien accompagné par des postures de yoga toutes en harmonie, tenues plus longtemps, sur plusieurs respirations, sans effort...suspendu dans la fluidité des souffles d'air ambiants, mais aussi par le taï chi, et la danse sous toutes ses formes.
On se rafraîchit les yeux et le foie, comme dans "Les Mille et Une Nuits", par le spectacle de la beauté: fleurs, femmes, enfants, paysages, créations...et contemplation de l'espace, où se dissolvent les excès de feu et les tensions qui n'ont plus prise.
On mange chaud et cuit surtout, on boit chaud aussi, mais des nourritures et des boissons fraîches en énergie: courge, concombre, courgette, laitues, pourpier, cerises, melons, orge, amande, herbes de saison...Tandis que le corps grille sous la chaleur, le palais apprécie particulièrement les mets doux, liquides, onctueux, légers, aux vertus émollientes, adoucissantes, subtiles.
Sirop de violette, thé à la menthe, sirop de coquelicot, orgeat véritable, eau de source où on a laissé macéré une branche d'absinthe, ou de menthe, des écorces de citron..., lait au safran et aux amandes fraîches....toutes boissons fournies en abondance par les plantes de saison. Limonade maison avec ou sans gingembre, sirops fermentés, vins très dilués à l'eau...