Ici, les feuilles entassent leur moisson dorée dans les chemins, le soleil fort réserve encore quelques bouffées de salsepareille au promeneur, tandis que des baies rougeoyantes à l'éclat infernal jettent leur capiteux éclat sur le bord des champs, clin d'oeil des tréfonds dans lesquels la nature part se nicher pour l'hiver et auquel répond la pure aurore des grenades et des arbousiers...Il fait froid.
Grenade éclatéeFleurs_et_fruits_d_arbousier.JPGSalsepareille en fleur sur un buisson de romarinBaies rouges
Le travail familier de la mort ensemençant la vie commence. Les vers attaquent les derniers fruits, les dernières herbes, les tas de feuilles se décomposent en exhalant leur odeur chère, humble et prometteuse. Richesse de la terre porteuse des graines de l'année à venir sous la sauvegarde bienveillante des décompositions de l'année passée.
Oui, début de l'hiver. Nouvel An en Inde. Fête des lumières, fête des morts. Fin de l'année agricole.
Il est temps d'adapter encore son régime.
A en juger par les élans des roses épanouies de mon jardin malgré la fraîcheur, la montée du feu de l'hiver est rapide. Il sera vite là, et froid...
Pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, il est grand temps de faire le ménage. Du corps, de la maison, de l'âme...Le feu qui monte avec le froid porte joie, amour et clarté, mais attention aux feux de cheminée, alors ramonons.
Tandis que dehors les atours de l'été se défont dans la terre, on peut manger de même des nourritures fermentées: viandes faisandées, vins vieux, hydromel, véritable pain d'épices, vins de fleurs, eau-de-vie de fruits, yaourt. Peu d'herbes, plutôt des épices, peu de fruits frais
Les saveurs sont acides, sucrées, salées. Les textures moelleuses, onctueuses, grasses, liquides.
Le feu digestif est fort, empêché de se disperser hors du corps par le froid extérieur, on peut donc manger ... ce que l'on souhaite.
Commencer la journée avec un massage à l'huile en profondeur, pour aller réveiller l'énergie nichée dans les profondeurs des tissus, puis se laver et se frictionner. Quelques gouttes d'huile de sésame dans le nez, les oreilles et la gorge. Cela encourage les éliminations, détend la zone de la tête, donne une belle voix, de beaux cheveux, un beau regard, un front sans ride... L'exposition au feu, au soleil, et au chauffage est à faire avec précaution, puisque cela disperse le feu intérieur. On peut dormir un peu plus. Pratiquer des exercices d'énergie interne le matin, une acivité qui fasse un peu transpirer, des échauffements de toutes sortes, avant de sortir. Et surtout, aller visiter ses propres profondeurs, se retirer à l'intérieur de soi de temps en temps, là où se retire le soleil.